Les mares

Autrefois, les mares permettaient de faire boire le bétail, d’arroser les cultures, elles étaient un lieu naturel pour abreuver les animaux sauvages.

-  La mare des champs est l'une des dernières mares du village. Elle a une surface d'environ 1000 m2 lorsqu'elle est pleine. Assez profonde par endroits, elle a un jour englouti un malheureux charretier et son attelage.

- La mare de Grimoire alimentée par les eaux de pluie du lotissement tout proche et des champs voisins. C’est un lieu paisible qui mériterait quelques aménagements et quelques attentions.

- D’autres petites mares, beaucoup plus discrètes se cachent dans la forêt. Hors des sentiers battus, elles sont source de vie pour de nombreux animaux, des plus minuscules vivant dans l’eau aux grands cervidés qui habitent ces lieux.

 

- Deux ruisseaux secs s’animent par temps de pluie, ils conduisent leurs eaux jusqu’à l’étang de la Muette à Dourdan.

mare-grimoire
p0003
p0002
p0001