actualité
Retour accueil
Puits des Granges

Au 18ème siècle, la Fontaine Frileuse n’avait plus assez de débit pour la population du village. Il fut donc décidé, en 1791, de creuser un puits à une dizaine de mètres à l’ouest de la fontaine. Il fut appelé le Puits des Granges.

              Il est profond de 36 m pour un diamètre de 2m.

              En 1869, il a été l’objet d’un drame curieux : une jeune fille atteinte d’aliénation mentale eut l’idée de se précipiter dans ce puits. A l’époque, il contenait encore de l’eau. Elle monta sur la margelle et sauta les pieds en avant. En ce temps là, les femmes portaient généralement plusieurs jupons très amples et lourds. Ceux de la jeune fille firent l’effet d’un parachute et elle arriva à peu près indemne au fond du puits. Des hommes qui passaient à proximité, entendirent les cris de la malheureuse et décidèrent d’aller chercher des secours. Elle fut sortie de là, à l’aide de cordages, par Pierre Prudence PLE, qui était maître maçon et sous lieutenant des pompiers des Granges.

              Au cours de la seconde guerre mondiale, des conteneurs d’armes et de documents furent cachés dans ce puits.